CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

On sait !

On sait !

 

Toutes les questions humaines ont ceci en commun que tout le monde en sait tout. En matière politique, amoureuse ou managériale, chacun a l’impression de tout savoir et ceci posé, pourquoi faudrait-il apprendre ? C’est sans doute pour cette raison que les médias généralistes présentent essentiellement de l’entreprise des aspects sociaux : une grève, des licenciements, un cas de harcèlement sexuel au bureau et chacun a l’impression de tout comprendre, tout le monde a un avis, une opinion. Neuf secondes au 20h sur un cas de harcèlement sexuel au bureau et tous d’en parler pendant une demi-heure à la machine à café le lendemain.

On sait tout, on ne fait pas l’effort d’apprendre et chacun de se retrouver régulièrement devant les mêmes impasses. Les spécialistes s’en désolent, ils ont l’impression que dans le domaine managérial, rien ne change et les nouveaux experts exposent régulièrement avec arrogance les mêmes idées : puisqu’ils les découvrent, ils ont l’impression qu’elles sont nouvelles.

Il est bien évidemment plusieurs raisons à cette impression de tout savoir. C’est déjà un réflexe de jeune ; les adolescents à l’honneur aujourd’hui ne cessent de dire aux plus anciens qu’ils savent. Ils se sont construit une idée de la société et ils manifestent à chaque époque leur connaissance du monde face à des théories et approches périmées. C’est aussi un réflexe de vieux : l’expérimenté a tellement vécu qu’il croit tout connaître et…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.