CAP AVENTURE : Cabinet de conseil et de recrutement

06 18 48 49 30  contact@capaventure.pro

Le syndrome de la locomotive

Le syndrome de la locomotive

 

Voici un syndrome fréquent, un ensemble de symptômes repérable dans tous les compartiments de la vie sociale, à l’origine de nombreux échecs dans le management en général, dans les transformations en particulier. Le syndrome n’est pas seulement omniprésent, il génère aussi de grandes frustrations, voire même l’inhibition à des changements futurs. Pourtant il s’explique, il se comprend tellement bien que rares sont ceux qui n’en sont pas victimes, qui ne l’ont pas connu.

De quoi s’agit-il ? « La locomotive est d’autant plus rapide qu’elle n’a pas de wagons ».

Le lecteur gagnera certainement à lire une deuxième fois pour appréhender la dimension de l’assertion : « La locomotive avance d’autant plus vite qu’elle n’a pas de wagons ». Vous vous représentez une locomotive fière et véloce, seule et déterminée qui file, sans aucun wagon, vers la gare de destination. Le problème c’est que la gare n’attend pas la locomotive mais le train. Pour la locomotive, c’est le plaisir et la fierté d’avancer au mieux de ses capacités et de sa force motrice ; tout irait tellement mieux sans être freiné par ces lourds wagons à tirer. Pour ces mêmes wagons, c’est l’étonnement de ne pas être embarqués, le plaisir aussi de rester derrière, tranquille en rase campagne, voire même l’ignorance de l’existence d’une gare à atteindre ou du départ de la motrice.

Ce syndrome est omniprésent. Dans la vie privée, quand le parent 1 préfère s’occuper seul de…
Source: RH Info

 
Comments

No comments yet.